A- A A+

Initiation des élèves des écoles primaires au jardinage

En novembre 2001, l’échevinat de l’Enseignement de la ville de Gembloux, le Service Environnement de la ville, l’Institut Technique Horticole, le Centre Technique Horticole, les enseignant(e)s des écoles primaires situées dans les différents villages de l’entité et la SRHGx se sont associés pour planter un « chêne du 3 e millénaire » dans chaque village du grand Gembloux.

Enchantés, les enfants ont apporté un peu de terre de leur propre jardin, des feuilles mortes en guise de terreau, écrit un poème, fixé « une feuille » reprenant une de leurs pensées à l’arbre, etc.. Bref, chacun à sa manière, ils ont participé très activement à la plantation.

Outre les remerciements de certain(e)s enseignant(e)s, la SRHGx a reçu un dossier retraçant la plantation du chêne de Lonzée. Madame LETIST et ses élèves ont en effet pris de nombreuses photos et apporté leurs commentaires aux différentes phases de l’événement. Nous les remercions vivement à notre tour et les félicitons pour leur travail d’approfondissement. Une partie de leur travail sera d’ailleurs exposée dans les différents stands de la SRHGx.

Durant la dernière semaine de novembre 2002, avec les écoles primaires, catholiques et officielles du centre de Gembloux cette fois, les mêmes participants que l’an dernier auxquels s’est joint le Centre de Recherche Agronomique de Gembloux, nous allons planter un verger pédagogique et conservatoire près du cimetière.

En outre, la SRHGx va offrir à toutes les écoles primaires de l’entité ainsi qu’à celles qui collaborent déjà à l’initiation des enfants au jardinage (Gentinnes, Noduwez et Gérompont) des bulbes à planter, du terreau, et deux livres relatifs à la plantation de bulbes.

Nous espérons que d’autres écoles primaires suivront le mouvement afin de réapprendre à un maximum de jeunes le respect et l’amour de cette terre qui nous fait vivre et « que nous empruntons à nos enfants ».
 

2013

Participation au "PLAN MAYA"
Don de semences aux écoles intéressées par le jardinage, pour qu'elles créent une "prairie fleurie".

Photos de Roger Compère