La SRHGx joue à la mouche du coche

Ces dernières années, le Centre Technique Horticole de Gembloux a créé la Journée de l'arboriculture pour répondre au souhait de la Région Wallonne qui voulait replanter diverses variétés d'arbres dans toute la Wallonie.

De son côté, la Société Royale Horticole de Gembloux avait un grand projet: planter un arbre "du 3e millénaire" dans chaque village de l'entité gembloutoise avec le concours des enfants.

En novembre 2001, l’échevinat de l’Enseignement de la ville de Gembloux, le Service Environnement de la ville, l’Institut Technique Horticole, le Centre Technique Horticole, et les enseignant(e)s des écoles primaires situées dans les différents villages de l’entité se sont associés à la SRHGx pour réaliser ce rêve.

Enchantés, les enfants ont apporté un peu de terre de leur propre jardin, des feuilles mortes en guise de terreau; écrit un poème, fixé à l’arbre « une feuille » reprenant une de leurs pensées, etc.. Bref, chacun à sa manière, a participé très activement à la plantation.

Fin novembre 2002, le Centre wallon de Recherches agronomiques (qui a sélectionné les arbres), les classes primaires de l'Athénée et de l'Institut Saint-Guibert (qui ont parrainé les arbres), le Service Environnement de la ville (qui a planté les arbres), l'Institut Technique Horticole de Gembloux (dont les étudiants sont passés dans les classes primaires pour expliquer aux écoliers pourquoi, comment, et où planter un chêne) et la Société RoyaleHorticole de Gembloux ont planté un verger pédagogique et conservatoire ( pommiers, poiriers, cerisiers, pruniers) près du cimetière de Gembloux.

En outre, la SRHGx a offert à toutes les écoles primaires de l’entité, ainsi qu’à celles qui nous ont rejoint pour participer à l’initiation des enfants au jardinage (Gentinnes, Noduwez et Gérompont), des bulbes à planter, du terreau, et deux livres relatifs au choix et à la plantation de bulbes.

Actuellement, la SRHGx lance l'opération haricot dans toutes les écoles primaires de Gembloux et des environs. Il s'agit de distribuer une série de graines de haricots (de la plus petite à la plus grosse)afin que les enseignant(e)s les plantent dans des bocaux (selon les indications du livre qui les accompagne). Les écoliers pourront ainsi découvrir la merveille de la nature qu'est la naissance d'une plante et observer journellement son évolution.

Au cours des années précédentes, ces écoles avaient déjà reçu des semences de fleurs, des semences de légumes, des outils de jardinage, des jardinières et du terreau dont elles avaient fait le meilleur usage à la grande satisfaction des parents et surtout des élèves.

La SRHGx compte prochainement inaugurer à l'école d'Ernage un jardin où l'on pratiquerait la permaculture. Il s'agit d'une culture naturelle où fleurs et légumes poussent côte à côte. On n'obtient pas une grande quantité de fleurs ou de légumes, bien sûr, mais on a l'avantage que les plantes poussent toute l'année et ne demandent guère d'entretien (vacances).

Encouragée par tant de marques de bonne volonté, la SRHGx aimerait à présent impliquer plus la population dans ses projets. Soutenue par ses délégués répartis dans 37 villages et surtout par ses membres qui sont les parents ou les grands-parents des élèves concernés, elle aimerait aider chaque école primaire à créer et entretenir un petit potager.

Il ne faut pas nécessairement disposer de grands espaces pour autant, à la limite, des cultures en pot ou en jardinière pourraient suffire.

Nous avons les idées, nous disposons de l'infrastructure nécessaire, il ne reste plus qu'à susciter l'intérêt de la population pour nos projets.

La SRHGx ? Une mouche qui aimerait former des abeilles.