A- A A+

Activités réalisées

Depuis les débuts, les membres recrutés dans toutes les classes sociales font de la Société un groupement de caractère essentiellement démocratique, animé du meilleur esprit de confraternité et de solidarité. Agriculteurs, ouvriers, employés, bourgeois, fraternisent et collaborent amicalement, uniquement préoccupés des questions apaisantes que soulèvent la beauté des fl eurs, les qualités des fruits et des légumes et sont étrangers à tout ce qui divise et oppose si souvent les hommes.

L’Horticole a le sentiment d’avoir accompli brillamment le programme tracé par ses fondateurs, elle a pour cela réalisé une série de manifestations qu’il est utile de rappeler.

Vulgarisation et formation

La Société devait réaliser, tout d’abord, une oeuvre de vulgarisation et d’enseignement qui s’est traduite par des leçons faites tantôt par des conférenciers de l’État, tantôt par des savants ou des spécialistes appelés à sa tribune par la Société.
Les conférences se sont poursuivies jusqu’à ce jour, attirant un auditoire nombreux et attentif.
Des cours d’arboriculture fruitière, de culture maraîchère et de floriculture, donnés à Gembloux dans les locaux de la Faculté ou du Centre de Recherches et ces dernières années au Centre Technique Horticole de Grand-Manil dirigé par Monsieur Joël Gillet, ont assuré et assurent encore une solide formation technique à nos membres.

Publications

Depuis 1960, la Société publie un journal mensuel qui s’intitule «L’HORTICOLE».
En 1996, ce journal est devenu bimensuel et depuis trois ans, il est passé de huit à douze pages.
Il comprend des rubriques permanentes : agenda, activités de la Société, conseils saisonniers et en dernière page uniquement les publicités des sponsors.

Nous proposons à nos lecteurs des articles spécifiques : astuces au jardin, coin de lecture avec la liste des parutions récentes, analyse du climat de Gembloux et sa répercussion sur les activités agricoles, une ou plusieurs mises au point sur les pratiques horticoles et les plantes ornementales et potagères.
Au fil des années, le journal s’est modernisé. Grâce à l’informatique, la rapidité de la conception et de mise en page s’est considérablement accrue ce qui a permis une grande ponctualité dans sa parution. Par ailleurs, l’illustration à partir de documents originaux a été grandement facilitée.
Malheureusement, les rentrées financières ne permettent pas de réaliser une édition, même partielle, en couleur.

Organisation de manifestations horticoles

Au début de l’existence de la Société, on avait adopté, pour l’organisation des expositions, une périodicité triennale. Par la suite, ces manifestations eurent plutôt un caractère occasionnel.

 

De gauche à droite et pour les rangs successifs, de bas en haut :
Composition du Comité lors du 75ème anniversaire de la Société, le 8 janvier 1961.
VALEMBERG, Marcel ; LEBRUN, Georges ; BARON, Charles ; LECRENIER, Adolphe ;
CARPIAUX, Victor ; PIÉRARD, Guibert ; VANDECASTEELE, Joseph ; GHENNE, Albert ;
NOËL, Jules ; WAUTHIER, Léon ; DEFRECHEUX, Charles ; SWINGS, François ; 
LEPAGE, André ; DALOZE, Louis ; LAMBERT, Marcel ; BECKX, Auguste ; 
DAVISTER, Léon ; SALMON, Roger ; DUFRASNE, Georges ; MOUREAU, René ; MOUILLARD, Fernand ; DUPONT, Joseph ; SOMVILLE, Émile ; ATTISY, Joseph ; DEBUISSON, Joseph ; CHARLOT, Adelin ; PLENNEVAUX, Émile ; BAZIER, Jean

 

 

 

 

Trois organisateurs importants du 75ème anniversaire : Adolphe Lecrenier, Joseph Vandecasteele et Joseph Debuisson.

 

 

 

 

 

Exposition Nationale d’Horticulture organisée à l’occasion du 75ème anniversaire de la Société et du centenaire de l’Institut Agronomique.
Une tente de 76 x 20 m fut dressée dans le parc de l’Institut et couvrit un jardin paysager orné de riches productions fl orales présentées par les grandes associations les plus spécialisées du pays.

 

 

 

Ce fut notamment le cas pour l’exposition de 1908, lors du vingt-cinquième anniversaire (prématuré car la fondation datait de 1885.) de la Société ; pour celle de 1922, organisée pour le jubilé du Millénaire de la fondation de la Ville de Gembloux ; pour celle de 1935, année du 50ème anniversaire de la Société et pour celle de 1947 où fut organisée l’Exposition Nationale d’Horticulture.

En 1961, la Société fut, à nouveau, chargée par la Fédération Royale des Sociétés Horticoles de Belgique de l’organisation de cette Exposition Nationale qui coïncidait avec le 75ème anniversaire de la Société et le centenaire de l’Institut Agronomique de Gembloux devenu Faculté des Sciences Agronomiques. En 1977, l’exposition nationale d’horticulture fut placée sous le haut patronage de S.M. le Roi. Celui-ci rehaussa cette manifestation par sa présence.

Exposition Nationale d’Horticulture en septembre 1977. Accueil de sa Majesté le Roi Baudouin par la population gembloutoise à l’Institut Horticole de Grand-Manil. Entourant le Roi, le président Adolphe
Lecrenier et le directeur de l’Institut Victor Lempereur.
Photo 10 - Exposition Nationale d’Horticulture en septembre 1977. Visite de sa Majesté le Roi Baudouin à l’Institut Technique Horticole de Grand-Manil où il a pu admirer diverses maquettes d’aménagement de jardins privés. Sur la gauche de cette photo, trois présidents de la S.R.H.Gx : Jean Pinet, Joseph Debuisson et Adolphe Lecrenier, et dans le fond Monsieur Pâques, conseiller horticole de l’Etat.
Exposition Nationale d’Horticulture en septembre 1977.
Visite de sa Majesté le Roi Baudouin à l’Institut Technique Horticole de Grand-Manil. Dans les splendides serres tropicales, le roi a pu, sous la conduite du directeur, admirer les nombreuses plantes exotiques originaires des forêts chaudes et humides du monde tropical. Il est accompagné notamment de Joseph Debuisson et d’Adolphe Lecrenier.

En 1985, le centenaire de la Société Royale Horticole a été célébré en grande pompe dans les locaux, les jardins et les serres de l’Institut Technique Horticole de Grand- Manil.
Invitée à cette prestigieuse manifestation, la princesse Paola nous a fait l’honneur de sa présence. A cette occasion, elle devint marraine de la nouvelle rose «Professeur Lecrenier».

Visite de la princesse Paola à l’occasion du 100ème anniversaire de la Société Royale Horticole de Gembloux.
Elle est accompagnée du directeur actuel du Centre Technique Horticole Joël Gillet, à l’arrière le gouverneur de la province de Namur, Emile Lacroix et Madame.

La Société participe activement à de nombreuses manifestations organisées par d’autres : portes ouvertes à l’Institut Horticole et au Centre Technique Horticole de Grand-Manil ou chez les horticulteurs, journées annuelles de l’arbre, journée de la pomme (à la Pommeraie) ou de la fraise, manifestations organisées dans les jardins ou les parcs, etc.
Le stand qu’elle dresse à chaque occasion, s’est considérablement amélioré avec le temps, passant d’une simple table à une véritable exposition des réalisations de la Société au profi t de ses membres (nombreuses compositions fl euries, vidéos retraçant les activités passées de la Société, publicités diverses à propos des nouveaux projets, journal largement distribué, stands à thèmes, conseils aux membres, recrutement de nouveaux membres, etc.).

Stand dressé par la Société à l’occasion de la journée de l’arbre (noyer), le 22
novembre 2003 au Centre Technique Horticole de Grand-Manil. Des membres du Conseil d’administration assurent la permanence et répondent aux questions des visiteurs.

Dans le cadre des autres manifestations, les concours de façades fl euries, les concours de jardins et les concours de produits ont été organisés depuis de nombreuses années avec un succès certain, particulièrement dans le courant des années 70 et 80. 
Pour l’instant, nous nous associons à la ville de Gembloux pour un concours annuel portant sur le fl eurissement des façades et avant-cours sur le territoire de la commune de Gembloux uniquement. De nombreux prix récompensent les particuliers ayant consenti un réel effort et les rues qui présentent un travail d’embellissement collectif.

Concours de fl eurissement des façades et avant-cours dans la commune de Gembloux.
Les villages sont également très fleuris. Voici une fermette rénovée particulièrement décorée, à Ferooz.

Excursions

Les initiatives se sont multipliées avec le temps : excursions en Belgique et à l’étranger (Faut-il rappeler que, depuis 120 ans, plus de dix pays étrangers ont été visités.) qui remportent toujours un vif succès. Ces excursions visent à associer au cours d’une ou de plusieurs journées des manifestations horticoles (visite de parcs, de jardins, d’expositions, etc.) et culturelles (visites de monuments historiques, de sites industriels, de curiosités, etc.).
Elles permettent aussi la rencontre régulière des membres qui, en se promenant, peuvent s’entretenir à l’aise de leur passion pour le jardinage.

Achats en commun et activités diverses

La Société effectue des achats de graines, de plants de pommes de terre, d’engrais, de terreau, de bacs à fl eurs, etc., produits de haute qualité qui sont fournis aux membres au plus juste prix. Depuis sa création, elle a participé à des corsos fleuris, a publié des chroniques dans les journaux locaux, a mis sur pied des tombolas permettant l’organisation d’expositions nationales d’horticulture, etc.

Petits élevages

En 1942, à l’initiative de Joseph DRICOT, de Corroy-le-Château, notre Société fusionne avec la Société locale des petits élevages. Un renouveau se manifeste dans cette branche, grâce surtout à l’impulsion du regretté Jules LECLERCQ qui, en 1946, est l’âme de la nouvelle section des petits élevages. Elle prend comme objectifs : la participation aux concours provinciaux et nationaux, l’achat de reproducteurs, la fourniture de poussins d’élite, etc. Plusieurs brillantes expositions provinciales de petits élevages jalonnent l’activité de cette section : novembre 1946, décembre 1953 et décembre 1960. La parfaite réussite de cette dernière est due à l’inlassable dévouement de Franz DUPONT. A cette époque, nous rappellerons que la Section des Petits Élevages était présidée par Auguste BECKX et que son secrétariat était assuré par Roger SALMON.

Mais si la société a pu, dans cette mesure, contribuer au progrès de l’Horticulture et des Petits Élevages de la région, elle le doit à un ensemble heureux de circonstances et de concours dévoués.
Malheureusement, cette extension des activités vers l’élevage des petits animaux domestiques ne fut pas de longue durée.

Le Conseil d’administration et les délégués

Le Conseil d’administration se compose du président, des vice-présidents, du secrétaire général, de la secrétaire, du trésorier et d’un nombre variable d’administrateurs. 
Tous les mois (sauf juillet et août), plus souvent même en cas de besoin, avec un désintéressement et un dévouement inlassables, le Conseil d’administration se réunit pour délibérer des questions qui intéressent la bonne marche de la Société.

 

 

Evolution de l’effectif des membres depuis la création de la Société

Evolution du nombre de membres selon les statistiques arrêtées en 2008
Une nouvelle courbe statistique est prévue pour 2015.

Sous l’impulsion de ces hommes passionnés et dévoués, la Société Horticole a grandi et prospéré. Est-il image plus fi dèle que le nombre de ses membres : en 1901 : 165, en 1910 : 197, en 1935 : 1028, en 1961 : 2169 et 3448 en 1978, année la plus florissante ?
La modifi cation profonde du mode de vie, fin des années 70, a eu des répercussions désastreuses et irréversibles sur les activités traditionnelles de jardinage. La culture des légumes n’est plus une nécessité car les grandes surfaces de distribution fournissent la plus grande variété de fruits et de légumes en toutes saisons à des prix très intéressants. Les pelouses remplacent les potagers et la culture des fleurs et des arbustes décoratifs devient l’activité principale de ceux qui possèdent encore un coin de terre. Il reste néanmoins des amateurs qui, malgré les aléas de la culture (maladies, prédateurs, sécheresse, ...), préfèrent produire dans leur jardin des légumes plus frais, plus savoureux et plus sains. 
Cela explique la chute vertigineuse de nos adhérents jusqu’en 1999. Les gros efforts réalisés par l’équipe actuelle ont arrêté cette hémorragie et ont aussi permis une légère augmentation des membres.

La fondation et les premières années de la Société

Le 1er février 1885, un groupe de professionnels et d’amateurs de jardinage de Gembloux et des environs, suivant en cela un mouvement déjà avancé dans d’autres régions du pays, se réunit pour stimuler le progrès horticole en créant la «Société d’Horticulture pratique de Gembloux» qui prit comme devise «Union et Progrès».

 

La cotisation était de 3 BEF par an.

 

Gembloux était alors, comme il l’est encore aujourd’hui, un centre de grandes cultures agricoles et d’industries. L’horticulture n’y étant guère à l’honneur, il y avait beaucoup à faire et les dirigeants de la nouvelle Société se mirent immédiatement et courageusement au travail. 
Ces dévoués de la première heure étaient : Joseph AUSSEMS, chef de culture à l’Institut Agricole de l’Etat, Henri BAZIER de Ferooz, DELVAUX de Mont-St-Guibert, GERMIAT de Limelette, Jean SCHLAG, agent comptable à l’Institut Agricole, Nestor SEGHERS, chef de culture au Chenoy, Joseph SCHEPKENS de Gembloux, Gustave THONON, jardinier à Ernage, Henri VAN AUDIENAERDE, chef de culture à Jodoigne.

 

Le dernier de ces vétérans, Gustave THONON, est décédé en juillet 1950. Il avait été proclamé Vice-Président d’Honneur lors de l’Assemblée générale de janvier 1950.

 

L’activité de la nouvelle Société s’est manifestée par une première et modeste exposition organisée en 1886. Une nouvelle manifestation de ce genre, mise sur pied en 1890, remporta un réel succès.

 

Vers 1895, on constata un certain fl échissement dans l’activité de la Société ; c’est alors qu’entrèrent en scène deux membres éminents qui exerceront, dans la suite, une action décisive sur le développement de la Société : les regrettés René JADOUL et Élie FRANÇAIS. La Société reprendra alors sa marche ascendante et, progressivement, intensifi era son activité, pour atteindre l’épanouissement qu’elle a connu après la seconde guerre mondiale.

 

Evolution de la dénomination de la Société depuis sa création

Société d’Horticulture pratique de Gembloux, fondée le 1-2-1885

Société Royale d’Horticulture de Gembloux, le 8-10-1908

Société Royale Horticole et des Petits Elevages du Canton de Gembloux et des Environs, le 18-1-1942

A.S.B.L., le 13-1-1946

Société Royale Horticole de Gembloux, le 13-1-1946 (S.R.H.Gx)

Les présidents, secrétaires et trésoriers

Il est important de rappeler le nom des présidents, secrétaires et trésoriers qui ont assuré au groupement des membres son constant et spectaculaire développement.

Le professeur Emile Marchal a été président de 1922 à 1948. Il futégalement recteur de la Faculté d’Agronomie.
Ci-contre, une reproduction de la toile fi gurant dans le couloir des recteurs au premier étage du Palais abbatial.

Le premier président de la Société a été Joseph AUSSEMS, chef de culture à l’Institut Agricole de l’État. En 1890, la présidence est confi ée à Frédéric BAUDE, régisseur. En 1900, lui succéda l’éminent professeur Adolphe DAMSEAUX de l’Institut Agricole de l’Etat qui mit au service de la Société son inlassable activité et sa compétence encyclopédique dans le domaine de la phytotechnie. Le président DAMSEAUX a été bourgmestre de la ville de Gembloux de 1906 à 1916. La rue où il habitait porte son nom. En 1920, Élie MARCHAL, botaniste distingué, dirigea la
Société pendant un an, pour faire place ensuite, durant un an également, à Cyrille ROULIN, instituteur retraité, arboriculteur émérite. En 1922, Émile MARCHAL, professeur à l’Institut Agronomique, qui fut président de l’Académie Royale des Sciences de Belgique, assuma ensuite avec une autorité remarquable, la présidence de la Société. En 1948,Émile MARCHAL céda cette fonction à Adolphe LECRENIER, professeur ordinaire titulaire de la chaire d’horticulture à la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux.

Le professeur Adolphe Lecrenier photographié lors d’une rentrée académique a également été recteur de la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux.
Une toile le représente également dans le couloir des recteurs au premier étage du Palais abbatial.
Il assura la présidence de la Société pendant une très longue période allant de 1948 à 1986.
Le professeur Joseph Debuisson, digne successeur du professeur Lecrenier, prit en main la destinée 
de la Société en 1986.
Atteint d’une maladie grave, il nous quitta en 1997.

Jean Pinet, professeur en architecture des jardins à l’Institut Horticole de Grand-Manil, a été président de 1997 à 1998.

Roger Compère, professeur honoraire de la FUSAGx, est devenu président en 1998 après le décès du président Pinet.

Le professeur LECRENIER assura, avec une maîtrise exceptionnelle, la destinée de la S.R.H.Gx pendant 37 ans. Il fut le maître d’oeuvre des festivités du centenaire de la Société en 1985 qui attira une foule immense et que son Altesse Royale la princesse Paola rehaussa de sa présence.
Il était logique que Joseph DEBUISSON, alors professeur honoraire de la Faculté de Gembloux et grand spécialiste mondial d’horticulture, prenne sa succession à la présidence de la Société en 1986. Cette transition a été diffi cile, car on assistait, depuis un certain temps, à une forte diminution de l’effectif des membres, attribuée à une désaffection pour les travaux de jardinage et au remplacement des potagers par des pelouses. Douze ans plus tard (1997), Joseph nous quittait emporté par une maladie qui ne laisse aucun espoir.
Le professeur PINET, spécialiste en architecture des jardins, assura brillamment, pendant un an (1997-1998), le programme des activités traditionnelles que la Société réalisait jusque là. Emporté par un traumatisme cardiaque brutal, il n’a pas eu l’occasion d’innover et de nous faire profi ter de sa longue expérience en plantes ornementales et de leur utilisation pour le fl eurissement harmonieux de nos parcs et jardins.
En 1998, le lourd travail revenant au président découragea plus d’un candidat potentiel.
On s’adressa à un jeune retraité, le professeur honoraire Roger COMPERE de la FUSAGx, spécialiste en élevage des régions tropicales et en alimentation animale. Son épouse Christiane et lui sont passionnés de jardinage et d’embellissement floral ; c’est la raison qui a poussé le Conseil d’administration à le recruter sans tenir compte de sa spécialisation.

De 1885 à 1948, trois fi gures seulement se succèdent au poste de secrétaire : de 1885 à 1900 Cyrille ROULIN, de 1900 à 1941, Élie FRANÇAIS et de 1941 à 1948, Joseph VANDECASTEELE. A différentes reprises, un secrétaire adjoint travaille aux côtés du secrétaire général : de 1928 à 1941, Joseph VANDECASTEELE, de 1955 à 1960, Albert GHENNE et, ensuite, Guibert PIÉRARD.

Vu le nombre de plus en plus grand de membres et le travail de plus en plus important qui en résulte, des secrétaires adjoints furent temporairement désignés mais, en 1969, les statuts ont défi nitivement spécifi é les fonctions de secrétaire général et de secrétaire adjoint. Les secrétaires généraux ont été au nombre de trois. Jos VANDECASTEELE fut le premier de 1969 à 1977. Le professeur LECRENIER qui fut aussi directeur du Centre de Recherches Agronomiques de Gembloux (CRA), recruta dans ses services Willy PLUMIER, ingénieur agronome orientation horticulture qui assura la tâche de secrétaire général jusqu’en 1999. Il a été remplacé par Eugène LAHY, professeur de français dans l’enseignement technique, qui s’attache à diversifi r les activités, notamment en ce qui concerne l’initiation des enfants au jardinage.

A la trésorerie, six dévoués ont reçu la confi ance de leurs collègues : de 1895 à 1929 René JADOUL, de 1929 à 1932 Émile LAROSE, de 1932 à 1945 Jean-Baptiste PIÉRARD, de 1945 à 1946 Laurent COX, de 1946 à 1958 Germain BOON, de 1958 à 1973 Marcel VALEMBERG et de 1973 à 1983 Robert DAVIN. Celui-ci fut remplacé en 1983 par Jean-Marie LARET.

En 2005, Monique Gabriel, l'épouse du délégué de Lonzée Guy DETHY, reprit la comptabilité et la mit sur ordinateur.  

Photos de Roger Compère